Skip to main content

Une journée sur le tournage de Camping Paradis

Les coulisses de votre série préféré

A l’automne 2016, la série Camping Paradis a fêté le tournage de son 50ème épisode : « Miss Camping ». Une référence dans le PAF ou, si vous préférez, le Paysage Audiovisuel Français, et une belle réussite pour son producteur, Jean-Luc Azoulay (JLA Production), les acteurs de la série et tous ceux qui travaillent sur le tournage.

Le pilote (épisode test, dans le jargon) diffusé en 2006 a tout de suite recueilli la faveur du public (avec plus de 9 millions de téléspectateurs !) et, après une pause, les saisons se sont ensuite enchaînées à partir de 2010. Aujourd’hui « Camping Paradis » est, plus que jamais, une valeur sûre de la chaîne TF1.

C’est en 2006 que Vacansoleil est entré en contact pour la première fois avec la production de Camping Paradis. L’objectif était de mettre en place un partenariat avec la série, mais c’est en 2010 que la collaboration a été rendue possible suite à un assouplissement de la loi sur le placement de produit. Placement de produit, kezaco ? Le placement de produit est une technique de publicité qui utilise la mise en avant d’un produit dans différents supports. Concrètement, pour Vacansoleil, le placement de produit se fait au moyen de logos « Vacansoleil » apposés sur les mobil-homes du « Camping Paradis », d’affiches disposées à la réception du camping, de parasols et de tentes bungalow Vacansoleil installés sur le site du tournage, mais aussi de toute une batterie d’astuces dont les chefs décorateurs et les différents réalisateurs font preuve pour mettre en avant le nom « Vacansoleil » dans chaque épisode. Cerise sur le gâteau, le placement de produit se fait dans un cadre idéal : un camping 4 étoiles où le personnel accueillant met tout en oeuvre pour que les vacanciers passent des vacances idéales ; les soucis s’effacent et chacun profite pleinement de ses vacances …

 

 

Le lieu du tournage

Chaque année, les tournages s’effectuent sur le camping de l’Arquet à Martigues, d’avril à octobre, avec une pause en juillet et août car, sur les mois d’été, il est difficile de continuer à tourner avec les vacanciers qui séjournent sur le camping. En début de saison, nous expédions sur site différents accessoires qui serviront au placement de produit Vacansoleil. Nous sommes régulièrement en contact avec le directeur de la production et le chef décorateur qui, selon le thème de l’épisode tourné, imaginera un support ou un nouveau décor où le nom Vacansoleil apparaîtra avantageusement à l’écran. Mais une journée sur le tournage peut être nécessaire afin de discuter sur place des différentes options. C’est, en général, une journée qui ne laisse pas indifférent.

Elle commence par le rendez-vous avec l’un des responsables de la production. Accueil café. Au cours de la conversation des informations sont échangées et rapidement il faut se déplacer vers la zone de tournage. La production loue une partie du camping où se trouve le décor permanent : l’accueil, la supérette, le portail d’accès … C’est ici que commencent tous les épisodes de la série, avec l’arrivée des vacanciers qui, à peine la barrière du camping franchie, se dirigent vers l’accueil pour se faire enregistrer et retirer les clefs de leur mobil-home. Naturellement, différents produits Vacansoleil sont exposés à l’accueil, parfois une serviette de bain, une casquette, un présentoir sur le comptoir, une affiche, de sorte que lors du tournage, en champ-contrechamp, le nom Vacansoleil reste visible à l’écran. Il peut même arriver que l’actrice à la réception cite la marque en accueillant les figurants : « Ah oui, vous avez réservé chez Vacansoleil … » !

L’ambiance est très sympathique

Tout le monde se connait et se tutoie. Les équipes sont d’une gentillesse particulière, les techniciens s’empressent d’expliquer les choses, proposent de prendre place pour visualiser en direct le tournage de la dernière séquence, les assistants sont aux petits soins auprès des acteurs qui se détendent. Aujourd’hui, 3 chaises sont disposées à proximité du plateau, elles portent les noms des acteurs de la série qui interviennent. Le réalisateur discute puis dirige son équipe, demande un changement d’éclairage, s’informe si les acteurs sont prêts à reprendre la séquence. « Ça tourne ! » et puis … « Coupez ! », un grand silence s’installe, interrogations … un technicien nous informe qu’un avion va passer au-dessus du site, avec le bruit que cela sous-entend. L’aéroport de Marseille est tout proche. La pause dure quelques minutes et, l’avion une fois passé, le tournage reprend dans le calme.

A l’heure du déjeuner, tout le monde se retrouve à la « cantine ». La cantine est un self-service de campagne, abrité avec des bâches, spécialement dressé sur le site pour accueillir l’ensemble des intervenants. On y croise Xavier (Patrick Guerineau) et André (Thierry Heckendorn) accompagnés de la guest-star de l’épisode …

 

 

Reprise du tournage

Aujourd’hui, toutes les scènes se font à « l’accueil » mais d’autres lieux reçoivent aussi les caméras de la production. Des mobil-homes ont été spécialement installés dans une partie isolée du camping, cela permet de pouvoir tourner sans avoir trop de passage à proximité.

Saviez-vous que les scènes tournées à la plage du camping le sont en fait sur une plage située à plusieurs kilomètres du site ? Pour rendre la plage vivante, de nombreux figurants sont embauchés, certains participent même à tous les épisodes sur la saison et il faut reconnaître un certain courage car, se baigner quand il fait 15° … pas évident, même à Martigues !

Dans la série, le ciel est toujours bleu, mais ce n’est pas vraiment le cas en avril ou en octobre. Pour masquer les différences entre les saisons de tournage, les équipes de production disposent de nombreux artifices avec l’éclairage, la configuration du site, les décors, les effets spéciaux. Par contre, lorsqu’un acteur s’exprime en extérieur quand il fait froid, il peut arriver que de la fumée blanche sorte de sa bouche … « On leur fait sucer un glaçon ! » explique le directeur de la production, « … l’air qui sort de la bouche n’est plus chaud et ne provoque plus ce phénomène de fumée blanche. A l’écran, on a l’impression d’être en été … ». Malin !

Retour à « l’accueil »

Le réalisateur nous explique comment il va terminer son plan en resserrant sur la serviette de bain et le logo « Vacansoleil ». Extra ! Malheureusement, cette séquence sera coupée au montage et on ne la verra jamais à l’écran. Quoi qu’il en soit, le nom Vacansoleil est bien associé au nom « Camping Paradis », que ce soit physiquement sur le site ou dans l’esprit des personnes qui travaillent sur le tournage. Nous terminons la journée avec le chef décorateur qui nous explique ce qu’il a prévu pour la suite du tournage et nous confie son intention de fabriquer un cerf-volant « Vacansoleil » pour le prochain épisode. Quelle imagination !

 

Vacansoleil fut partenaire de la série Camping Paradis sur TF1 entre 2010 et 2017 : plus d’infos sur le site vacansoleil.fr

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail